Getzem Secure

L'humain : La première faille de la cybersécurité

Article

Les parties prenantes au sein des entreprises ont à ce jour toujours du mal à identifier et prévenir les mails frauduleux. Les causes ? Une surabondance d’informations et un stress trop élevé notamment.

Manque de formations

Blog de Getzem cybersécurité

Les sujets sur la cybersécurité au travers d’interviews, de conférences ont la particularité d’être variés sur le plan du contenu. Seul les sujets de la sensibilisation et la formation des collaborateurs revient systématiquement.

La start-up Mailinblack a publié un rapport dans laquelle sur un échantillon de 6 mails, 4 sont frauduleux et ont été soumis. 3 % des sondés les ont identifiés.

Le neurocognitif remis en cause

Parmi les collaborateurs interrogés pour l’étude de Mailinblack, 89% d’entre eux estiment être vigilants vis-à-vis des mails reçus, ainsi que 59 % déclarent maîtriser le sujet. Ces chiffres semblent opposés par rapport au consensus établi plus haut.

L’étude identifie une vigilance en baisse, une charge cognitive ainsi qu’un stress comme des causes, détaillant ainsi que “87% des sondés déclarent gérer souvent plusieurs tâches simultanément et 78% disent avoir une charge de travail élevée.”

Des conséquences sont alors à déplorer, dont une augmentation significative du stress, et de facto, une vulnérabilité accrue aux cyberattaques.

 

Blog de Getzem cybersécurité

Devenez un acteur majeur de la cybersécurité

Services de Getzem cybersécurité